Les autorisations nécessaires pour rénover sa maison

autorisations nécessaires pour rénover sa maison

Les professionnels le savent très bien : la rénovation d’une maison ancienne peut être aussi chère que la construction d’une nouvelle maison, surtout si l’on ne serre pas la ceinture. Cependant, investir dans une rénovation reste une activité rentable sur le long terme.

Mais, la rénovation ne concerne pas uniquement les maisons anciennes, elle touche également les maisons modernes nécessitant un coup de peinture. Dans les deux cas, certains travaux de rénovation exigent des autorisations venant de l’État.

Mais, quelles sont les démarches obligatoires à suivre pour rénover une maison ? Avant de répondre à cette question, il serait plus judicieux de rappeler les avantages de la rénovation d’une maison.

Les avantages de la rénovation d’une maison

Le premier atout offert par la rénovation d’une maison concerne la plus-value. En effet, une maison ancienne entièrement rénovée apporte une valeur ajoutée au bien. Qui plus est, la rénovation d’une maison est un investissement rentable, aussi bien qu’elle soit mise en location que vendue. Outre ces avantages, rénover une maison ancienne est également une occasion pour jouir d’un crédit d’impôt, notamment concernant tous travaux écologiques. Sans parler des divers privilèges fiscaux, comme ANAH et le prêt 1% logement, pour les maisons rénovées, dans l’optique d’être louées. Enfin, les formalités administratives de la rénovation d’une maison sont moins ardues. Mais, pour que le projet soit rentable, il serait plus malin de réaliser un devis rénovation exact en demandant l’aide d’un professionnel.

Les autorisations nécessaires aux travaux d’intérieur

Généralement, tous travaux de rénovation réalisés à l’intérieur de la maison ne nécessitent aucune autorisation préalable. Ainsi, pour créer un escalier, poser de cloisons, abattre un mur, aucune autorisation ne serait exigée. Idem pour le changement de carrelage, les peintures, le réaménagement de la salle de bain et de la cuisine, etc.
Toutefois, les travaux intérieurs impactant sur l’aspect extérieur de la maison demandent une autorisation préalable, comme la pose de grille en façade et la mise en place d’une VMC. Dans ce cas, une déclaration des travaux en mairie sera requise.

Les autorisations nécessaires aux travaux en extérieur

Comme il a été antérieurement mentionné, dès que les travaux de rénovation touchent l’aspect extérieur de la maison, il est obligatoire de déclarer les travaux en mairie. Selon l’ampleur des travaux réalisés, il faudra déclarer les travaux en mairie ou octroyer un permis de construire.
Quant aux travaux d’extension, outre la déclaration à la mairie, le permis de construire est indispensable. Ces derniers sont obligatoires lors de la création d’une véranda et la transformation d’un garage en pièce de vie. Idem pour la création de surface hors œuvre brute supérieure à 20 m², aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur de la maison.
Toutefois, la mise en place d’un jardin, d’une piscine couverte et d’un garage n’exige pas de permis de construire, mais requiert une déclaration en mairie.
Bref, avant de rénover sa maison, il serait plus sage de toujours se renseigner auprès de la mairie concernant les formalités à réaliser avant de débuter les travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *